Coucher de Soleil - Kuala Lumpur

Malaisie : Itinéraire et Kuala Lumpur

La Malaisie ne fait pas partie des pays auxquels on pense au prime abord lors d’un voyage en Asie. Elle souffre du succès de sa voisine la plus proche, la Thaïlande. Et c’est bien dommage ! Des paysages incroyables et diversifiés, la gentillesse des malais, et des infrastructures bien développées en font une destination de voyage surprenante et une belle surprise. Voici notre itinéraire sur 17 jours soit un peu plus de 2 semaines en Malaisie.

Notre feuille de route – Malaisie

Le budget 

609€ par personne les billets d’avion NCE-KL + 2 000€ pour 17 jours sur place avec hôtels, AirBnB, taxis privatifs pour les transferts et toutes les activités.  Soit 1609 euros par personne pour 17 jours.

Les étapes en Malaisie

  • Kuala Lumpur : 1 jour
  • Malacca : 2,5 jours
  • Taman Negara : 2,5 jours
  • Perhentians : 6 jours
  • Kuala Lumpur : 1,5 jour
  • (Trajets transport terrestre : 1,5 jour)
  • (Trajets vols internationaux : 2 jour)

Les bonnes adresses 

  • Air BnB Dominique et Allen pour des hôtes d’une gentillesse incroyable et une vue à couper le souffle sur KL.
  • Hakka Restaurant à Kuala Lumpur pour une immersion immédiate dans la cuisine malaise
  • Han Travel & Wayn Restaurant à Kuala Tahan dans le Taman Negara pour manger et organiser sa journée en même temps

Nos astuces 

  • Utiliser Grab sur Google Play ou App Store (cousin d’Uber) pour vous faciliter les déplacements avec des taxis à coût fixe même sur les longues distances (si votre budget le permet)
  • Ne pas manger à Tuna Bay Resort mais plutôt à Abdul Chalet beaucoup moins cher et tout aussi bon
  • Ne pas oublier le tshirt anti-uv pour le snorkelling dans les îles. La crème ne suffit pas.
  • Si vous passez plusieurs jours dans les îles, emmenez vos masques, palmes et tuba depuis la France, cela vaut vraiment le coup ou achetez en à Kuala Besut avec d’embarquer pour les Perhentian par exemple.
  • Trempez vos vêtements dans l’anti moustique avant de partir pour mieux prévenir les piqûres en plus de l’anti moustique classique surtout dans le Taman Negara.

Les immanquables 

  • Un coucher de soleil du haut d’un building à KL. C’est encore mieux lorsque c’est depuis notre Air BnB
  • Se régaler de street foot à Jahan Alor à KL ou sur Jonker Walk à Malacca
  • Prendre la pirogue et remonter la rivière dans le Taman Negara
  • Le snorkelling dans les îles Perhentians pour nager avec Nemo, les tortues et un nombre incalculable de poissons inconnus tous plus colorés les uns que les autres

Nos notes de voyage

 4-5 Avril 2017 : Vols et Arrivée à Kuala Lumpur, Malaisie

Nous sommes enfin prêts à nous envoler, destination Malaisie !

Des billets d’avion réservés tout juste 2 mois à l’avance sans promo particulière directement sur le site d’Emirates à 609€/personne A/R.

Mais un départ en vacances sans la bonne anecdote n’aurait pas grand intérêt. 3h avant le décollage, N. fait son dernier entrainement de basket avant les vacances, et à son retour, je le vois sortir de la voiture….en boitant. Voilà le cadeau de départ : une belle entorse de la cheville qui n’arrête pas de gonfler, qui vire au vert/bleu. Et c’est parti pour 17h de voyage !

Décollage à 15h40. Nice>Dubai en B777, 5h40 de vol, à l’heure, avec un avion plein à craquer (en classe éco bien évidemment). Nous n’avions jamais eu un vol aussi bruyant. Des groupes de passagers se rejoignaient, discutaient à voix haute, rigolaient aux éclats. On se serait cru à la guinguette. Impossible de ferme l’œil, alors nous avons bien profité de l’incroyable collection de films disponible dans la médiathèque Emirates. Avec notamment la totalité des films Harry Potter (oui je suis une fan)!

Arrivée à Dubai à 00h. La phase d’approche est impressionnante, avec ce halot lumineux (bien plus impressionnant qu’à Vegas) qu’on distinque de nombreuses minutes avant l’atterrissage.

3h50 d’attente. L’avantage de l’aéroport de Dubai est qu’il ne dort véritablement jamais. On se croirait dans une fourmilière géante. Tous les magasins, tous les restaurants sont ouverts 24/24. Ce genre d’escale en pleine nuit est épuisant. On tombe comme des mouches dans le second vol.

DXB>KL, en A388. La première impression est : waouh. L’A380 d’Emirates c’est du raffinement jusqu’en classe éco : des écrans tactiles dernière génération, des sièges vraiment spacieux (je pouvais m’allonger en mettant la tête sur les genoux de N.). Nous étions tout à l’avant de l’appareil, donc peu de bruit et de va-et-vient. Un vol bien agréable.

Et heureusement car l’arrivée à Kuala Lumpur est plus que chaotique. Au lieu de nous faire prendre le métro interne à l’aéroport, le personnel de l’aéroport nous regroupe tel un troupeau devant une porte, ils nous font ensuite monter au compte-goutte, les passagers d’un A380, dans des bus d’une cinquantaine de personnes. On attend le bus suivant dans un couloir étriqué. Heureusement une fois montés dans le bus, le reste de notre expérience devient plus fluide : passage frontière facile, récupération des bagages, choix d’un taxi avec GRAB.

Grab est une application à télécharger avant d’arriver en Malaisie ou directement à l’aéroport (très bon wifi). Cette application permet de choisir entre plusieurs types de transport (taxi pro, taxi partagé, taxi à coût fixe). Bon à savoir : les taxis bleus coûtent deux fois plus chers que les taxis rouges.

  • Si vous choisissez les taxis aéroport et les taxis limo, rendez-vous au niveau 3 de la zone d’arrivée
  • Pour les taxis meters et grab, rendez-vous au 1 de la zone d’arrivée.

La course avec péage Aéroport > KLCC nous est revenue à 80 ringgits.

Nous arrivons au pied de l’AirBnB, le building Vipod, dans le pur style des gratte-ciel. Après avoir passé la sécurité à l’entrée (« Nous sommes des amis d’Allen et Dominic »), Allen et Dominic nous accueillent dans le lobby du building avec un immense sourire. L’appartement est au 38ème étage, exactement A38-1. Et là, bouche bée : un appartement traversant, design, moderne avec vue à 180° sur les Tours Petronas,  sur le KLCC Park, sur Bukit Bitang, une chambre avec une immense baie vitrée et une piscine sur le toit.

Kuala Lumpur by night - Malaisie

La piscine ferme à 22h mais qu’importe, cela laisse suffisamment de temps pour profiter de la vue incroyable.

Coucher de Soleil - Kuala Lumpur - Malaisie

Kuala Lumpur - Piscine - Malaisie

Sur les conseils de nos hôtes, nous allons manger au restaurant juste en bas, à Hakka. Beaucoup de locaux, des prix un peu plus élevés que la moyenne, mais la cuisine en vaut le coup. A la carte, 3 tailles de plat : S, M et L. M équivaut à un plat normal. On vous conseille les plats à base de crabe ainsi que les nouilles sautées. Un régal ! Les malais s’asseyent autour de grandes tables rondes et partagent les plats.

Nous rentrons, repus. Une bonne nuit de sommeil sera plus que bienvenue.

6 avril 2017 : A la découverte de Kuala Lumpur

Décalage horaire oblige : réveil à 3h du matin, impossible de se rendormir avant 5h30.  Réveil en sursaut à 13h. Ni une, ni deux nous sautons du lit, enfilons short et baskets, bandons la cheville de N. et direction la ville.

1/ Bukit Bintang

C’est avant tout une succession de centres commerciaux très modernes avec une climatisation outrageusement forte. Les marques présentes sont avant tout des marques « occidentales » qu’on retrouve chez nous. Nous nous baladons mais ne nous attardons pas.

bukit-bitang - Malaisie

Bukit-Bitang

Bukit-Bitang

4/ Jahan Alor

C’est une petite rue parallèle à Bukit Bintang, (re)connue pour sa street food. La rue est assez vide à 14h30 mais nous trouvons une échoppe ouverte. Repas savoureux pour quelques ringgits.

Jalan Alor

Jalan Alor

Jalan Alor

Jalan Alor

Jalan Alor

Lorsque nous repassons à 18h30, la rue a pris vie. Tout s’anime, les restaurateurs préparent brochettes et autres plats aux senteurs délicieuses.

3/ Chinatown

Après Jahan Alor, nous nous dirigeons à pied vers chinatown. Il faut compter 30 minutes de marche de Bukit Bintang à Chinatown. On ne peut pas louper l’entrée avec cette arche typique. Au final Chinatown se concentre autour de cet immense marché couvert de contrefaçons. Sympa pour déambuler mais sans plus.

4/ Les Tours Petronas et Suria KLCC

Après une pause piscine, nous repartons à la tombée de la nuit pour les Tours Petronas, véritable symbole de la Malaisie. Nous avons la jolie surprise d’un jeu de jets d’eau et de lumières tout en musique aux pieds des tours.  Après avoir admiré le spectacle, nous traversons le Suria KLCC center, cet immense centre commercial (et oui encore un) pour avoir la vue sur les tours depuis l’autre côté. Ces tours sont vertigineuses vraiment. Et voir tous ces gens (dont nous) se contorsionner pour essayer de prendre LA photo est assez comique.

KLCC

KLCC

KLCC

KLCC

La faim se fait sentir : nous choisissons le restaurant Inaina Suri à l’entrée du centre commercial. Jolie vue sur le spectacle de jets d’eau, mais (très) longue attente et prix chers.

Retour au AirBnB pour une dernière nuit avant le départ pour Malacca.

Kuala Lumpur est une ville en pleine expansion avec beaucoup de centres commerciaux, mais certains quartiers restent bien préservés. La ville n’est pas empreinte d’une agitation frénétique comme peut l’être Bangkok, on prend plaisir  à s’y balader à pied, même si la voiture reste reine.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *