grand-canyon

USA #2 : Le Grand Canyon

Le Grand Canyon. Il fait partie de ces lieux emblématiques, de ces lieux à voir forcément, au moins une fois dans sa vie. Avant de partir, on s’y projette forcément. On en entend tellement parler qu’on a peur d’être déçu. Mais rassurez-vous : l’arrivée au Grand Canyon, c’est une claque.

Mais revenons à notre itinéraire. Nous vous avons laissé à la fin de la Route 66 sur l’article précédent. Nous voulons arriver à temps pour le coucher de soleil. Nous choisissons la rive sud du grand canyon (la plus connue), la rive nord étant encore fermée à cette époque de l’année (nous y étions fin avril). Tuyasan est le dernier « village » avant d’entrée dans le parc. Profitez en pour retirer de l’argent et faire le plein.

Nous sommes chanceux, c’est l’anniversaire des parc nationaux, et les parcs sont gratuits la première semaine où nous sommes sur place. Nous serons tout de même amenés à acheter le Pass Beautiful America et on vous le recommande vivement. C’est 80$, vous l’achetez à l’entrée de n’importe quel parc qui fait partie de la liste. C’est très avantageux financièrement. Attention toutefois, certains parcs comme Monument Valley ou Antelope Canyon appartiennent aux communautés autochtones des Navajos, ils ne font donc pas partie du programme et sont payants. Nous y reviendrons dans les prochains articles. Autre bon plan (nous en avons fait l’expérience à Arches) : si vous arrivez à l’entrée du parc et que personne n’est dans la guérite l’entrée est gratuite.

C’est le seul endroit où nous avions réservé le camping plusieurs semaines à l’avance, car les emplacements sont pris d’assaut et il y a peu de places pour les arrivées opportunistes. Nous vous conseillons vraiment de faire de même si vous voulez dormir dans le parc. Nous avons réservé au Mather Ground, qui est ouvert toute l’année et situé à proximité du Grand Canyon Village.  Le camping est grand comme vous pouvez le voir sur le plan, mais on est au coeur de la forêt. Nous entrons donc dans le parc direction le camping, car nous décidons de monter la tente tant qu’il fait encore jour. Nous croisons des biches sur le bord de la route. Arrivée au camping: un panneau indique que le camping est complet, nous avons bien fait de réserver. Nous nous rendons sur notre emplacement. Les sanitaires (WC) sont proches en revanche la douche est à l’entrée du camping et est payante, prévoyez de la monnaie (1$). Comptez 18 $ la nuit. Pas de bornes de distribution électrique. Hop la tente est montée, nous reprenons la voiture et partons direction les bords du canyon.

Pour vous repérer voici la carte fournie par le parc :

grand-canyon-map

Le coucher de soleil sur le Grand Canyon

Nous garons la voiture et nous dirigeons vers les navettes, et là c’est la claque, monumentale, magistrale. Nous sommes sur les bords du Canyon, et comment vous décrire cela : ça vous coupe le souffle, vous laisse bouche bée. Les photos, les vidéos, les mots ne pourront jamais véritablement rendre la beauté du lieu. Ces strates qui vous plongent jusqu’au profondeur du canyon où l’on découvre le Colorado, puissant fleuve qui a patiemment creusé et façonné cet endroit.

Pour aller voir le coucher de soleil nous prenons Hermit Road, desservie uniquement avec un système de navette très bien fait du 1er mars au 30 novembre. Pas besoin de ticket, le service est gratuit, plus justement, il est inclus dans le prix du parc. Hermit Road fait 11km avec pas moins de 9 arrêts et une promenade qui longe le bord du Canyon.

hermit road bus

Il y a tout un système de navette mis en place avec des couleurs par ligne. Il y a 4 lignes. Cela permet de se déplacer sans sa voiture, ce qui est très agréable. Vous retrouvez toutes les informations ici.

Pour admirer le coucher de soleil nous nous arrêtons à Hopi Point, il y a du monde mais cela reste raisonnable. Pour être tout à faire honnête, le lieu est tellement magique qu’on oublie complètement le reste du monde. On se pose là, au bord de ce lieu totalement incroyablement, et on regarde le soleil se coucher sur la ligne d’horizon, éclairant de mille couleurs chatoyantes les roches. C’est incroyablement beau.  En même temps que le soleil se couche, la pleine lune fait son apparition, éclairant de sa lumière froide la Grand Canyon.

grand-canyon-coucher-soleil
grand-canyon-coucher-soleil grand-canyon-coucher-soleil

grand-canyon-coucher-soleil

grand-canyon-coucher-soleil

Retour à la tente encore un peu sonnés de la beauté du lieu, nous mangeons et nous nous couchons car le lendemain, nous faisons le lever de soleil ! Nous nous rendons au Grand Canyon Visitor Center pour prendre le bus direction Kaibab Rim Route, pour un arrêt à Yaki Point.

yaki-point-grand-canyon

Il fait froid, vraiment très froid à 5h du matin. Nous mettons plusieurs couches de vêtements bien chauds. Nous arrivons à Yaki Point, l’aube se fait sentir. Nous attendons patiemment que le soleil veuille pointer le bout de son nez. Nous faisons la rencontre d’un photographe originaire de Boston, qui est amoureux d’Antibes, notre ville. Les rencontres en voyage sont toujours tellement improbables et enrichissantes.

Le soleil sort lendemain de l’horizon, et réchauffe l’atmosphère de ses premiers rayons.

grand-canyon-lever-soleil

grand-canyon-lever-soleil

grand-canyon-lever-soleil

Nous rentrons petit déjeuner, nous doucher et plier la tente. Hop, nous reprenons la voiture, afin de parcourir Desert Drive. C’est cette longue route qui serpente pendant 25km sur la rive du Grand Canyon vers l’est.

On s’arrête tous les 2 ou 3 km, chaque fois que nous le pouvons, les arrêts sont très bien aménagés :

  • Grand View Point
  • Buggeln
  • Moran Point
  • Lipan Point
  • Navajo Point

Lipan Point et Navajo Point sont pour nous les plus beaux points de vue de Desert Drive. Le Canyon s’étend à perte de vue, avec ses roches rouges, oranges et ce ciel bleu. C’est vraiment splendide.

grand-canyon

grand-canyon

grand-canyon

grand-canyon

grand-canyon

La route s’achève à Desert View Point avec la tour Desert View Watch Tower, en haut de laquelle on peut monter admirer la vue. L’endroit offre une magnifique vue sur le Colorado, qui jusque là se faisait bien discret au fin fond du canyon.

Les immanquables

  • Le coucher de soleil de Hopi Point
  • Le lever de soleil de Yaki Point
  • Arriver dans le parc et se retrouver nez à nez avec des biches
  • Prendre le temps de faire Désert Drive

Prochaine étape : Page, le Lac Powell, Antelope et Horseshoe Bend !

Une dernière photo pour finir 🙂

grand-canyon

 

 

One Response

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *